Incendies chez de jeunes éleveurs en Haute-Vienne

incendie illustration 2790018Enora et Jérémy sont éleveurs au sud de la Haute-Vienne (87). Ils ont des brebis laitières conduites en AB. Ils transforment leur production en fromages et les vendent sur les marchés. Dans la soiréedu vendredi 12 août 2016 un incendie s’est déclaré

 la colère gronde !

lait crise laitiereAvec la crise laitière, la colère paysanne gronde à nouveau, notamment en Bretagne, à quelques semaines seulement du début du salon agricole,le SPACE de Rennes, qui pourrait être animé. La FNSEA cible Lactalis qui serait le principal responsable du marasme dans lequel se trouvent de nombreux producteurs. Un blocus de la société a d’ailleurs été mis en place la semaine dernière.

Suspension de l'autorisation d'exploitation ... un coup d’arrêt pour le projet ?

1000veauxL’autorisation d’exploitation de la «ferme des mille veaux», sur la commune creusoise de Saint-Martial-le-Vieux, est suspendue par la justice. Le ministère de l’environnement doit désormais décider de faire appel ou non de la décision… et donc de soutenir ou pas ce symbole de l’agriculture industrielle.

Par Laurent Pinatel, porte parole national

WEB DUNTZE
Triste nouvelle ...Nicolas Duntze est décédé samedi des suites d'un long et ultime combat.
Paysan dans le Gard, Nicolas avait intégré le SN en 2001 suite au congrès de Castres. Il a été co porte parole de 2002 à 2004 et à quitté le SN lors du congrès de Die en 2005.

Le ministre cède au lobby des agri-managers

stephane le foll Dans un contexte de crise agricole profonde, Stéphane le Foll a décidé de limiter le paiement redistributif à 10 % des aides du premier pilier de la PAC pour 2017. Le ministre a choisi de soutenir l’économie de rente des grandes exploitations agricoles.

Des avancées pour les exploitations fermières et les circuits courts.

volailles fermières

Des modifications significatives ont été apportées aux arrêtés qui définissent les mesures de biosécurité à mettre en place sur les exploitations ou ateliers avicoles et palmipèdes gras. Ces textes réglementaires prévoyaient initialement de restructurer les fermes sur le modèle des exploitations industrielles, de la bande unique, et de l'unité de production.

En finir avec une PAC qui exclue!

Conf19Le 20 juillet, Michel Limes, Pierre Calmettes, Denis Campmas, Jean-Marie Mercier et Joël Sarlat ont rencontré le directeur du service agricole de la DDT, Benoit Boutefeu, et la directrice adjointe du cabinet de M. le Préfet. L'objectif: porter les revendications de la Confédération paysanne dans le cadre des arbitrages PAC 2017. 

Un nouvel appel à projets relatif au Plan de Compétitivité et d’Adaptation des Exploitations agricoles (PCAE) du Limousin

Nouvelle Aquitaine
 
Le PCAE, lancé en 2015, par l’Etat et la Région connaît un succès bien au-delà des prévisions. Il est financé par le FEADER, l’Etat (MAAF et Agences de l’eau), la Région et les Départements.Des montants de crédits publics, sans précédents, ont été mobilisés pour accompagner les investissements des agriculteurs en 2015.En 2016, les besoins en aides publiques risquent de dépasser les enveloppes disponibles. 

Le conseil d'état annule les circulaires pour les soutiens couplés AO, AC et ABA 2015 

PAC
 
La Conf' après une longue bataille porté jusqu'au devant le Conseil d'Etat a obtenu de celui-ci l'annulation des circulaires ou instructions relatives aux soutiens couplés pour les ovins caprins et bovins au titre de l'année 2015. Même si l'annulation a été obtenue sur un problème de forme, l'administration ne pourra pas régulariser cette circulaire car elle ne pourra pas rendre opposable en 2016, un texte qui s'appliquerait à une demande d'aide déposée au début de l'année 2015.

Par MiKel Hirribaren, éleveur ovin Pays Basque, secrétariat national

Abattoir

 

Le 29 mars, pour la troisième fois, des images d'abattoir ont éclaboussé les visages des citoyen·ne·s des villes et des campagnes. Quelqu'un a tourné - à Mauléon-Licharre, cette fois - et diffusé des images insupportables. La colère et la rage débordent de partout. « Des souffrances atroces et inutiles à ces pauvres bêtes », disent certains. « Conditions de travail trop difficiles et travailleurs sous pression », pensent tout de suite les autres

Agriculture paysanne

L'ADEAR Limousin

ADEARLimousin RAP2

05.87.50.41.03
contact@adearlimousin.com

INPACT Limousin

 logo inpact limousin

05.87.50.41.03
contact@adearlimousin.com

LA FADEAR

FADEAR logo

 01.43.63.91.91  
contact@fadear.org

Journal régional

229 AA.couverture