Samedi vers 5h du matin, les premières vaches sont arrivées dans l’usine de Drucat-le-Plessiel en Picardie. Michel Ramery a profité de la nuit, contourné la veille des riverains de l’association Novissen, et obtenu la protection de la gendarmerie pour cette installation illégale (tourne à gauche, clôture…) ! La mobilisation s’est immédiatement organisée

et ne va faire que grossir pendant les heures qui viennent. L’Etat doit prendre ses responsabilités pour empêcher une traite illégale au lieu de protéger cet industriel qui s’octroie tous les droits !


Aujourd'hui, le blocage se poursuit sur le site des 1000 vaches. Aucun camion n'entre ou ne sort. L'annonce du méthaniseur sans boues de station d'épuration est maintenue. Par contre, le blocage à 500 vaches est contredit par Michel Ramery lui-même et son chef de chantier Michel Welter.
Une quarantaine de personne, des militants de Novissen et plusieurs confédérés, sont actuellement sur place avec pour ambition de tenir jusqu'en milieu de semaine prochaine. En parallèle, des négociations sont en cours avec la préfecture pour aboutir à un accord dans les jours qui viennent.

Vous l'avez donc compris, les jours qui viennent sont essentiels ! Après un an d'actions qui conduisent la Conf devant le tribunal le 28 octobre, ils ont commencé à flancher ! C'est la mobilisation maintenant qui déterminera l'efficacité de cette année !

Pour suivre et rejoindre la mobilisation,
toutes les infos/actus "en direct" : https://fr-fr.facebook.com/confederationpaysanne


Agriculture paysanne

L'ADEAR Limousin

ADEARLimousin RAP2

05.87.50.41.03
contact@adearlimousin.com

INPACT Limousin

 logo inpact limousin

05.87.50.41.03
contact@adearlimousin.com

LA FADEAR

FADEAR logo

 01.43.63.91.91  
contact@fadear.org

Journal régional

229 AA.couverture