L’agriculture limousine est en train de prendre le virage de l'industrialisation et cela nous inquiète au plus haut point. Nous pensions loin de chez nous les dérives constatées avec la construction de la ferme des 1000 vaches dans la Somme par l'industriel Ramery, il n'en est rien !

Sur l'ancien camp militaire de la Courtine en Creuse, un projet de centre d'engraissement de 1000 jeunes bovins est aussi sur le point de voir le jour.

La Confédération paysanne du Limousin ne remet pas en cause le fait que des paysans engraissent ou s'unissent pour le faire dans la mesure où les intrants sont produits de manière autonome et où ces mêmes paysans sont maîtres de leurs débouchés.

Avec le projet de la Courtine, c'est l'alliance avec un industriel dans une holding, qui nous inquiète. En effet, l'objectif de cet industriel est de faire un maximum de bénéfices en baissant les prix de vente au maximum, sur le principe de l'intégration et ce dans un but d'exportation uniquement.

Au delà du groupe de paysans impliqués dans le projet nous craignons également un « tirage vers le bas » des prix pour l'ensemble des paysans de la ferme limousin. Le montage d'une holding vient aussi court-circuiter les cotisations MSA, garantes de la solidarité entre paysans.

Par ailleurs, comme dans le projet « Ramery », c’est la partie non agricole (photovoltaïque et méthanisation) qui assure la rentabilité du projet avec, en plus pour La Courtine, une aide très importante du Ministère de la Défense (reconversion du site).

Ce qui est aujourd’hui une « exception » pourrait à terme devenir la règle avec le risque que l’agriculture ne devienne un sous produit d’autres activités plus lucratives.

Nous sommes donc très loin d'une agriculture localisée, à taille humaine, garante d'une alimentation saine pour nos concitoyens. La Confédération paysanne du Limousin dit non aux fermes usines. De la Somme au Limousin, la bataille ne fait que commencer, il en va de notre survie !

 
Contacts :
Jérôme ORVAIN, porte-parole Confédération Paysanne 23 : 06.45.11.27.94
Frédéric LASCAUD, porte-parole Confédération Paysanne 87 : 06.71.05.28.36

http://enviedepaysans.fr/signez-lappel-des-fermes-pas-des-usines

Agriculture paysanne

L'ADEAR Limousin

ADEARLimousin RAP2

05.87.50.41.03
contact@adearlimousin.com

INPACT Limousin

 logo inpact limousin

05.87.50.41.03
contact@adearlimousin.com

LA FADEAR

FADEAR logo

 01.43.63.91.91  
contact@fadear.org

Journal régional

229 AA.couverture