Plus de 300 paysans étaient réunis à Nevers, mardi 23 et mercredi 24 avril, pour le 17e congrès de la Confédération paysanne, autour du slogan : « Mettre les paysans au cœur des politiques agricoles ».
Après les élections aux chambres d’agriculture, le congrès est un moment important de la vie syndicale pour se retrouver et débattre des orientations et actions à poursuivre. Lors de la partie publique des débats, le ministre de l’Agriculture a été interpellé sur différents sujets dont les discussions sur la PAC et la future Loi d’avenir agricole et forestière.

Entre autres thèmes évoqués par le porte-parole, Philippe Collin, et des paysans dans la salle, l’installation et le contrôle des structures, la protection de la santé des paysans, la gouvernance des chambres d’agriculture, ou encore le scandale des cotisants solidaires privés de tout droits.
 
Sur tous ces thèmes, Stéphane Le Foll s’est prononcé dans le sens des demandes de la Confédération paysanne, sans toutefois aller au-delà de la simple déclaration d’intention. Une avancée notable cependant : le ministre a annoncé le report à fin 2014 de l’obligation pour les éleveurs ovins de remplacer les boucles plastiques par des puces électroniques. Mais il ne s’agit que d’un sursis, pas encore de la réponse à nos attentes.
Le nouveau Comité national de la Confédération paysanne élu pendant ce congrès va donc continuer, avec tous les paysans de la Conf’, de faire avancer nos positions. Cette nouvelle mandature démarrera effectivement le 22 mai, après l’élection du nouveau Secrétariat national.
 
> quelques photos du congrès de Nevers sur la galerie suivante : http://photosconf.fr/index.php/vie_de_la_conf/congres_2013#

 

FOCUS : REPORT FIN 2014 DE L'OBLIGATION DE REBOUCLAGE ELECTRONIQUE DU CHEPTEL MERE OVINS-CAPRINS

 
Le 24 avril, Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, répondant sur le bouclage électronique obligatoire des ovins et caprins, a annoncé aux paysans confédérés le report de la date butoir de "rebouclage" complet de tous les animaux adultes : avant cette annonce ils auraient dû y être soumis dès le 1er juillet 2013.

Au delà de l'opposition des éleveurs syndiqués Confédération Paysanne, la lutte opiniâtre des collectifs d'éleveurs un peu partout en France, comme lors de la lutte contre la vaccination obligatoire FCO, commence à porter ses fruits. Il faut noter en outre la plainte, pendante auprès de la Cour Européenne de Justice, de nos collègues éleveurs allemands contre cette mesure de l'UE. Il ne nous a pas échappé que l'administration sanitaire française a plaidé ardemment contre ces éleveurs ; elle a aussi été une des premières à promouvoir l'adoption de cette mesure, avec l'enthousiasme benoît d'"élites" hexagonales moutonnières influentes.

Nous prenons acte de ce léger recul sur cette obligation qui n'améliore pas la traçabilité existante et contre laquelle Stéphane Le Foll, alors député européen, avait pris position en 2007. Notre mobilisation reste entière et nous persistons à réclamer, comme les collectifs d'éleveurs, l'abrogation de l'obligation de puçage électronique des petits ruminants. Nous exigeons aussi l'abandon total des sanctions financières ahurissantes infligées aux récalcitrants. La ténacité a permis cette légère détente, rassemblons-nous pour en finir complètement avec ces obligations absurdes et inutiles dont sont exempts les éleveurs dans les 14 pays de l’Union qui détiennent moins de 600 000 brebis ou 150 000 chèvres.

A NOTER :  un an après la sortie du documentaire Mouton 2.0 - la puce à l'oreille, vous pouvez enfin le télécharger librement sur le site du film  www.mouton-lefilm.fr ou le visionner librement en streaming au lien suivant : http://www.dailymotion.com/video/xz6yqf_mouton-2-0-la-puce-a-l-oreille_shortfilms?start=26#.UXlKj8rxFIU)


Agriculture paysanne

L'ADEAR Limousin

ADEARLimousin RAP2

05.87.50.41.03
contact@adearlimousin.com

INPACT Limousin

 logo inpact limousin

05.87.50.41.03
contact@adearlimousin.com

LA FADEAR

FADEAR logo

 01.43.63.91.91  
contact@fadear.org

Journal régional

229 AA.couverture